TOUTE UNE VIE AU CINEMA PALACE

TOUTE UNE VIE AU CINEMA PALACE
Janvier 1970, il y a 46 ans. Merci, Geneviéve et Jacques LEFEVRE

Rechercher dans ce blog

mardi 16 mars 2010

"LE PALACE" LA SALLE DES FETES

Le Palace n'était pas qu'un Cinéma, c'était aussi un Théâtre, la Salle des Fêtes d'Equeurdreville cher à Hippolyte Mars.
Avec une scène de cinq mètres de profondeur et ses coulisses, (il y a trois loges pour les artistes sous la scéne, utiles à l'époque ou il y avait des attractions avant les séances).
L'exploitant du cinéma devait mettre la salle à disposition des associations, cinq fois par ans, c'était une clause du bail.
Le Patronage Laïque d'Equeurdreville, avec son Harmonie et son École de Musique, y donnait périodiquement des concerts.
Le Comité des Fêtes de la Mer y organisait l'élection de la Reine des Flots et de ses Dauphines. En 1975, il avait invité  "Jack LANTIER" pour un récital.
Il y avait les arbres de Noël de la ville et l'installation d'un beau sapin sur le coté gauche de la scène, les spectacles du collège et des écoles.
J'aimais bien, quand il y avait des spectacles vivants.
Moi le Palace, j'en ferai bien, un Music Hall !
(c'est juste un vieux rêve! Et  ma contribution au débat qui fait rage, pour une salle de concert sur l'agglomération de Cherbourg).
 Actuellement avec son plafond peint en noir, le Palace a des airs d'Olympia .
Elle est belle cette salle, il faudrait juste la relooker un peu, enlever d'espèce de cabane au fond. Qui a eu cette idée? La régie il fallait l'installer sur le sas d'entrée!
Avec ses magnifiques appliques, je l'imagine tapissé de tentures en tissus rouge, il aurait du prestige ce Temple!

la Palace en 1973

récital le 5 Avril 1975 au PALACE

"LES CASELY'S"
Un couple d'acrobates qui se produisait au  Palace à l'époque des attractions avant les séances.
Ils arrivaient avec leur roulotte qu'il stationnait derrière le cinéma, la cour de l'escalier de la cabine.
ils étaient bien installés dans cette petite cour, avec une entrée secondaire du stade vélodrome et ses jardins.
En 1961 un dimanche après midi  mon père n'avait pas pu terminer sa séance, pour cause d'appendicite.
Les Casely's étaient venus avec Maurice Grout  à la clinique du Docteur Siméon rendre visite à papa. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire